La darne de denti et bouillon au garum

Nouvelle saison, nouvelle création !

Travailler un poisson dans son épaisseur, c’est retrouver les codes de la cuisine bourgeoise marseillaise. Quitte à aller dans l’historicité, je me suis amusé à l’associer au garum, cette sauce de poisson fermentée utilisée par les Romains et ancêtre du nuoc mâm, que l’on retrouve en Italie sous forme de colatura di alici. Une tradition méditerranéenne modernisée en utilisant des arêtes de poissons séchées longuement macérées dans le vin blanc… Cette darne pochée sans arête permet de découvrir la texture dense du denti, dans une mâche puissante et inédite, adoucie du moelleux d’une huître pochée de l’étang de Thau et réveillée d’un étonnant bouillon méditerranéen au garum maison. Ou comment réunir toute l’histoire de son terroir maritime en un plat…

A découvrir : LA DARNE DE DENTI, un bouillon au garum, seiche, huître qui l’accompagnent à la carte du Petit Nice.

 

Darne de denti #Passedat

Darne de denti #Passedat

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

LA MAITRESSE DE JADE DRAGON CHEZ PASSEDAT

Passionné d’infusions, le chef a choisi de proposer un voyage plus lointain à la découverte d’un breuvage millénaire pour accompagner la légèreté et l’iode marquées de sa cuisine : les thés de Chine.

A Macau, il a fait la connaissance de Shirley Su, maitre thé, pour une dégustation d’un rare raffinement dans la plus pure tradition chinoise.

De cette rencontre est née l’envie de partager leur savoir-faire autour d’un menu signature et d’un accord mets-thés d’exception.

Pour cette expérience inédite au Petit Nice, Shirley Su a imaginé une sélection de thés pour sublimer les plats du chef, Loup Lucie Passedat, Le Poisson de la Tante Nia, La Caravane nordique, Le Jardin Marin, et elle réalisera à chaque repas une cérémonie du thé dans les règles de l’art pour chaque convive.

Une expérience à vivre du 13 au 17 septembre 2016.

Réserver

Jade Dragon

Jade Dragon

– Menu « La pèche et le thé »  290 €

Ce menu est servi au déjeuner et diner.

– Accord mets/thés sur mesure pour les autres menus du chef : 40 € le forfait thés.

– Une carte des thés de Shirley Su sera proposée à l’ensemble des clients pendant la durée de cet événement.

 

 

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

Calisson, brousse du Rove aux fruits de saison

L’été se poursuit au Petit Nice avec une nouvelle gourmandise. Construit autour de la brousse du Rove de Madame Gouiran, ce dessert aigrelet la sublime en l’encerclant dans une fine pâte à tuile. Les fraises, dont les variétés changent régulièrement pour trouver toujours les plus parfumées au fur et à mesure de l’avancée de la saison, sont marinées dans la cannelle, la bigarade, la fleur d’oranger et une touche de lavande.

Calisson, brousse du Rove aux fruits de saison#Passedat

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

LES POISSONS DU SUD…

 … En caravane nordique, fumés, poutargue, caviar krystal, gratons

Sur une fine purée de chou-fleur toute en douceur, des pétales de poissons séchés (dorade, loup…) affirment finement leurs saveurs tranchées. Vivifié de poutargue de mulet et de caviar Krystal, pour le gras et la rondeur, ce sont d’inédits gratons de peau de poisson qui appportent le croustillant à l’ensemble. Affinée au maximum, la peau des poissons est en effet séchée puis frite, pour devenir croquante comme une chips. Arrosé d’un bouillon corsé de poisson et rehaussé de dulse, le contraste chaud et froid amplifie la force du plat.

Un nouveau plat à déguster au Petit Nice.

Poissons du sud en caravane nordique @GéraldPassedat

Poissons du sud en caravane nordique @GéraldPassedat

 

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

une si belle pêche ! pour la fête des mères.

les 40 kg de denti

les 40 kg de denti

IMG_0121Denti et son hameçonde retour de ma Méditerranée une sublime pêche de Denti ,exceptionnels…
Félix a su ramener ces sublimes pièces qui totalisent quarante kilos à la pesée.
je suis impatient d’accorder mon menu de la fête des mères avec ces joyaux marins.

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

Ma bouille-abaisse sur CNN

Le célèbre et populaire chef Anthony Bourdain star de la télé aux États-Unis sur CNN et son complice le chef New Yorkais au Bernardin Éric Ripert au Petit Nice pour déguster ma bouille-abaisse.

Ma bouille-abaisse est une menu en 3 services…lire la suite

Voir la vidéo ici

CNN

 

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

L’oursin de Méditerranée

On dirait une châtaigne de mer, abritant des quartiers de clémentine. Comparé à l’oursin breton ou ceux pêchés en Europe du nord, celui de Méditerranée propose des languettes de corail moins charnues, au goût moins sauvagement iodé. Plus sucrée, tout en incarnant l’essence même de la roche, la saveur de ces petits croissants orangés est un délice incomparable. Pour ne rien altérer de cette perfection, j’interviens peu. Un filet d’eau de tomate, pour qu’une pointe d’acidité relève cette sucrerie.

Lobes_doursin_en_tomate_filtree(c)RichardHaughton - copie

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

Mon Loup Lucie Passedat

Dans la cuisine du Petit Nice, nous partageons avec vous les préparatifs de ce diner aux saveurs particulières.

IMG_1531

 

 

 

 

 

 

FullSizeRender copie 3

Ce poisson miraculeux, à la chair à la fois délicate et goûteuse, ferme et fondante, a inspiré un de mes plats fondateurs, le loup Lucie Passédat. Je voulais à travers lui rendre hommage à ma grand-mère, qui adorait  ce poisson. Je voulais aussi concentrer en un plat mon environnement, partagé entre Grande Bleue et terres dont l’aridité peut aussi se gorger de parfums et de fraicheur. Cuit à la vapeur dans un fumet de poisson aux tomates vertes, le filet de loup est accompagné d’une sauce, mêlant huile d’olive, basilic, coriandre, tomates, finement ciselés au couteau, une pointe de truffe faisant un clin d’œil à nos racines quercinoises. Un cocktail de saveurs marines et terriennes, destiné à être mangé à la cuillère pour profiter jusqu’au bout de sa sensualité.

 

 

 

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

Poisson rafraichi

Quand les températures montent, les plats s’allègent et se dégustent plus frais. La tradition du poisson servi froid m’a inspiré : j’ai travaillé un loup rafraîchi d’un bouillon de crevette au gingembre suavement acidulé, laqués d’une gelée de tomate verte. Enfin, la dégustation se conclut par une brunoise de légumes reposant sur un fond courgette-crevette, couronné de caviar or d’Aquitaine et d’œufs de saumon, claquants et iodés en bouche.

Poisson froid

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

Crustacés de ma Méditerranée

De belles surprises ce matin pour mes nouveaux essais de crustacés de roche.

Je vais avec mes collaborateurs préparer des recettes sur ces trois espèces.

Avec amour et respect pour le plaisir de certains convives gastronomes.

On va commencer par le Fioupelan, crabe de mon enfance à la carapace dure et au parfum empli de roche et de malice.

crabe typique de la rade de Marseille

crabe typique de la rade de Marseille

 

puis vient le crabe éponge poilu appelé  Dromie dont la succulence des pinces et la générosité de sa tête en font un nectar rare de ma Méditerranée!  Celui-ci mérite une symphonie de poivres divers pour le panurer et le cuire pour exhaler son parfum.

dromie

 

 

Enfin arrive la Galathée striée d’eau de mi profondeur, celle qui a une chair si délicate et si rare bien plus que la cigale de mer et la grosse crevette grise. Elle est tellement rare et si appréciée qu’il faut la respecter et n’en servir qu’occasionnellement.

 

 

galathée striée

 

 

 

 

> Lire la suite de cet article 14 commentaires