La gastronomie française , invitée d’honneur au Japon

Quel plaisir d’aller à Tokyo pour présenter notre gastronomie. Diner à l’ambassade de France signé avec mes compatriotes Guy Savoy, Alain Dutournier, Akrame Benallal. J’ai cuisiné pour nos hôtes mon plat signature : le loup Lucie Passedat.

Le lendemain, déjeuner chez le chef Yoshihiro Murata, magnifique!

 

Japon2Japon1

 

 

 

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

Semaine gastronomique en Israël

Quel plaisir de parcourir les rivages de la Méditerranée, première escale de l’année en Israël pour une semaine gastronomique ! la 3e édition de ‘So French So Food’ a réuni à 21 chefs français dans 7 villes d’Israël en simultané pour présenter notre gastronomie. Rencontres magnifiques.


ambassadeur1

Pour ma part, j’ai eu le plaisir de cuisiner en duo avec  Yoram Nitzan, chef du restaurant Mul Yam à Tel Aviv pour 2 diners exceptionnels.

Découverte de beaux produits: dattes, boulgour, pois chiches et pâte fine d’abricot sans oublier les poissons :  mérou ou sariole.

 

Israel marché 1

 

 

 

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

Ode à la Méditerranée pour une Saint-Valentin ensoleillée

Carpaccio

Au Petit Nice, pour le restaurant gastronomique comme pour le Bar 1917, Gérald Passedat vous invite à une plongée dans son potager marin en imaginant deux menus inédits pour l’occasion.

Restaurant gastronomique*** : 295€ hors boissons

Bar 1917 : 150 € hors boissons

Vous préférez une autre vue de Marseille et ses sublimes lumières sur le port. À La Table du Môle Passedat, au cœur MuCEM, le Chef propose un menu où s’expriment et se côtoient la richesse d’expressions du bassin Méditerranéen.

Le Môle Passedat, La Table : 160 € hors boissons

RESERVATION&INFORMATION

Le Petit Nice : 04 91 592 592 ou contact@passedat.fr

Le Môle Passedat : reservation@lemole-passedat.com

 

 

 

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

La cuisine méditerranéenne victorieuse

Heureux de la victoire des chefs de Gourméditerranée au Sirha face aux Toques Blanches Lyonnaises!

 

10955719_1044875992194140_6477639001821332250_n

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

Gourméditerranée au SIRHA

Soutien à mes chefs de Gourméditerranée qui affrontent ceux des Toques Blanches Lyonnaises dans une joute culinaire.

Sirha

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

Piano volant au Petit Nice

Situé sur un rocher à Malmousque, Le Petit Nice est un lieu unique,  à l’accès secret qui impose la livraison du nouveau piano de la cuisine gastronomique par les airs. Moment de bonheur pour le cuisinier que je suis.

Piano volant

 

 

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

Pause hivernale pour le Petit Nice

Le Petit Nice vient de fermer ses portes pour quelques jours de repos.

Réouverture le mardi 27 janvier, réservez dès à présent au 04 91 492 492 ou sur le site : www.passedat.fr.

Janvier 2015, nous démarrons la rénovation des chambres de la Villa Corinthe, le bâtiment principal du Petit Nice.

APN 4-12 145

 

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

Happy New Year

Mes équipes et moi-même vous souhaitons une merveilleuse année 2015.

VOEUX2015

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

L’oursin de Méditerranée

On dirait une châtaigne de mer, abritant des quartiers de clémentine. Comparé à l’oursin breton ou ceux pêchés en Europe du nord, celui de Méditerranée propose des languettes de corail moins charnues, au goût moins sauvagement iodé. Plus sucrée, tout en incarnant l’essence même de la roche, la saveur de ces petits croissants orangés est un délice incomparable. Pour ne rien altérer de cette perfection, j’interviens peu. Un filet d’eau de tomate, pour qu’une pointe d’acidité relève cette sucrerie.

Lobes_doursin_en_tomate_filtree(c)RichardHaughton - copie

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire

Mon Loup Lucie Passedat

Dans la cuisine du Petit Nice, nous partageons avec vous les préparatifs de ce diner aux saveurs particulières.

IMG_1531

 

 

 

 

 

 

FullSizeRender copie 3

Ce poisson miraculeux, à la chair à la fois délicate et goûteuse, ferme et fondante, a inspiré un de mes plats fondateurs, le loup Lucie Passédat. Je voulais à travers lui rendre hommage à ma grand-mère, qui adorait  ce poisson. Je voulais aussi concentrer en un plat mon environnement, partagé entre Grande Bleue et terres dont l’aridité peut aussi se gorger de parfums et de fraicheur. Cuit à la vapeur dans un fumet de poisson aux tomates vertes, le filet de loup est accompagné d’une sauce, mêlant huile d’olive, basilic, coriandre, tomates, finement ciselés au couteau, une pointe de truffe faisant un clin d’œil à nos racines quercinoises. Un cocktail de saveurs marines et terriennes, destiné à être mangé à la cuillère pour profiter jusqu’au bout de sa sensualité.

 

 

 

> Lire la suite de cet article Laisser un commentaire