Crustacés de ma Méditerranée

De belles surprises ce matin pour mes nouveaux essais de crustacés de roche.

Je vais avec mes collaborateurs préparer des recettes sur ces trois espèces.

Avec amour et respect pour le plaisir de certains convives gastronomes.

On va commencer par le Fioupelan, crabe de mon enfance à la carapace dure et au parfum empli de roche et de malice.

crabe typique de la rade de Marseille

crabe typique de la rade de Marseille

 

puis vient le crabe éponge poilu appelé  Dromie dont la succulence des pinces et la générosité de sa tête en font un nectar rare de ma Méditerranée!  Celui-ci mérite une symphonie de poivres divers pour le panurer et le cuire pour exhaler son parfum.

dromie

 

 

Enfin arrive la Galathée striée d’eau de mi profondeur, celle qui a une chair si délicate et si rare bien plus que la cigale de mer et la grosse crevette grise. Elle est tellement rare et si appréciée qu’il faut la respecter et n’en servir qu’occasionnellement.

 

 

galathée striée

 

 

 

 

14 commentaires

14 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>